BILLETS ABONNEMENTS
100 ans Opéra National de Lorraine
Opéra National de Lorraine
Opéra du 20 au 27 mars 2019 | Opéra

La Divisione del Mondo


Giovanni Legrenzi

à propos

Le monde est divisé en deux après la victoire des dieux de l’Olympe sur les Titans. Au centre du drame, la déesse Vénus sème le trouble...

infos pratiques

Dramma per musica en trois actes
Livret de Giulio Cesare Corradi
Créé au Théâtre San Salvatore de Venise le 4 février 1675

Ouvrage chanté en italien, surtitré

Direction musicale : Christophe Rousset
Mise en scène : Jetske Mijnssen

Décors : Herbert Murauer
Costumes : Julia Berndt
Lumières : Bernd Purkrabek

Giove : Carlo Allemano
Nettuno : Stuart Jackson
Plutone : André Morsch
Saturno : Arnaud Richard
Giunone : Julie Boulianne
Venere : Sophie Junker
Apollo : Jake Arditti
Marte : Christopher Lowrey
Cintia : Soraya Mafi
Mercurio : Rupert Enticknap
Discordia : Alberto Miguelez Rouco
Amore : Ada Elodie Tuca

 

Les Talens Lyriques
Les Talens Lyriques sont soutenus par le Ministère de la Culture, la Ville de Paris et le Cercle des Mécènes.
Les Talens Lyriques remercient leurs Grands Mécènes : la Fondation Annenberg / GRoW – Gregory et Regina Annenberg Weingarten, Madame Aline Foriel-Destezet et Mécénat Musical Société Générale.
Les Talens Lyriques sont depuis 2011 artistes associés, en résidence à la Fondation Singer-Polignac.
 

Nouvelle production
Coproduction Opéra national de Lorraine et Opéra national du Rhin

horaires et tarifs

20, 22, 26 et 27 mars 2019 à 20h
24 mars 2019 à 15h

 

  INDIVIDUEL GROUPE TARIF RÉDUIT -12 ANS PASS JEUNES OPÉRA
cat. A 75€ 68€ 60€ 10€ 38€
cat. B 50€ 45€ 40€ 10€ 25€
cat. C 35€ 32€ 28€ 10€ 18€
cat. D 20€ 18€ 16€ 10€ 10€
cat. E 10€ 9€ 8€ 10€ 5€

 

Tarif dernière minute : 8€ la place à l’Opéra, quelle que soit la catégorie, pour les -26 ans, les étudiants, les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires de la C.M.U et les porteurs de carte d’invalidité. Dans la limite des places disponibles.

 

TARIF RÉDUIT ET GROUPES

l'histoire

Non contente de “cascader la vertu“ dans La Belle Hélène, Vénus conduit ici tous les Dieux à la débauche, mais cette fois pour un véritable drame où se croisent la légèreté, la passion et la jalousie avec les conséquences funestes que l’on imagine. C’est avec ces ingrédients que Legrenzi dessine un art nouveau au XVIIe siècle : l’opéra.

Lumi potete piangere,

non riderete più.

Il cor, che lieto fu nel duol si sente a frangere.

Lumi potete piangere.

 

Dieux vous pouvez pleurer,

vous ne rirez plus.

Le coeur qui fut joyeux

dans la douleur se brise.

Dieux vous pouvez pleurer.

 

Il est des oeuvres majeures lors de leur création qui disparaissent avec le temps. Chef-d’oeuvre baroque du XVIIe siècle, La Divisione del Mondo réapparaît au début du XXe siècle, par la grâce des Dieux certainement...

Le compositeur Giovanni Legrenzi est aussi mystérieux que son oeuvre. On sait seulement de lui qu’il fut un artiste vénitien au XVIIe siècle. Essentiellement compositeur de musique baroque et sacrée, il fut l’un des artistes les plus renommé de son époque et l’un des maîtres de Vivaldi. Jean-Sébastien Bach le considère comme l’un de ses inspirateurs.

Ici l’ordre universel du monde vacille, laissant place à un véritable chaos. Toutes les certitudes sont réduites en miettes et toutes les relations préétablies entre les personnages se délient au fil de l’oeuvre. À la fin, même au paradis règne la zizanie.

 

Entendre l’oeuvre retrouvée de Giovanni Legrenzi est aussi émouvant que de découvrir le repentir d’un maître célèbre.