La directrice musicale

Marta Gardolińska | Arno Paul

Marta Gardolińska – Directrice musicale

Marta Gardolińska
direction musicale

Marta Gardolińska, directrice musicale de l’Opéra national de Lorraine et figurant parmi les jeunes cheffes d’orchestre les plus prometteuses, vient d’être nommée première cheffe invitée de l’Orquestra Simfònica de Barcelone à compter de cette saison 2022-2023.

Avant de se décider à devenir musicienne, elle a passé plusieurs années à s’entraîner professionnellement à l’acrobatie, la natation et la course de demi-fond, tout en étudiant simultanément la flûte et le piano. Inspirée par l’expérience du chant dans la chorale de son école et fascinée par les couleurs de la musique symphonique, son parcours l’a conduite à étudier la direction d’orchestre à l’Université musicale Frédéric Chopin de Varsovie, à l’Université de musique et des arts du spectacle de Vienne et à suivre de nombreuses masterclasses et ateliers avec des artistes tels que Bernard Haitink, Peter Eötvös, Bertrand de Billy, György Kurtág et Marin Alsop.

À Vienne, elle a été seconde cheffe d’orchestre au sein de la compagnie Johann-Strauss-Operette entre 2013 et 2015, se familiarisant avec le plus pur style de la tradition musicale viennoise puis en 2015, elle a été nommée cheffe d’orchestre en résidence de l’Akademischer Orchesterverein avant d’occuper le poste de cheffe d’orchestre en chef et directrice artistique du TU Orchester pour la saison 2017-2018.

Marta s’est fait connaître au niveau international en 2018 en tant que jeune cheffe d’orchestre grâce notamment à sa collaboration avec le Bournemouth Symphony Orchestra, où elle a dirigé deux concerts d’abonnement, et qui lui ont permis d’obtenir une bourse Dudamel avec le Los Angeles Philharmonic pendant la saison 2019-2020 et d’être la seconde cheffe d’orchestre de Gustavo Dudamel pour l’enregistrement live Deutsche Grammophon de la Symphonie n°4 d’Ives, récompensé par un Grammy Award. L’été dernier, Marta est retournée à Los Angeles pour faire ses débuts avec l’Orchestre du Hollywood Bowl.

La saison dernière, Marta a fait des débuts remarqués avec l’Orchestre symphonique de Londres, l’Orchestre symphonique de la radio suédoise, l’Orchestre symphonique de la ville de Birmingham, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et le Royal Northern Sinfonia. Elle a également débuté à Paris avec l’Orchestre de chambre de Paris, le Royal Scottish National Orchestra, le Polish National Radio Symphony Orchestra et le Scottish Chamber Orchestra.

Parallèlement à son travail de cheffe d’orchestre symphonique, elle a fait ses débuts de direction d’opéra à Nancy avec Görge le rêveur de Zemlinsky durant la saison 2020-2021, puis Fortunio de Messager en 2021-2022 ; à Strasbourg la saison dernière elle a dirigé Carmen avec Stéphanie d’Oustrac.

Parmi les points forts symphoniques à venir, on peut citer l’Orchestre symphonique national du Danemark, l’Orchestre Philharmonia et l’Orchestre de la Halle, ainsi qu’un retour à Birmingham pour diriger l’Orchestre des jeunes du CBSO, l’Orchestre philharmonique de Los Angeles, l’Orchestre symphonique de Bournemouth, l’Orchestre philharmonique de Varsovie et l’Orquestra Simfònica de Barcelone.

Parmi ses nombreuses distinctions, elle a obtenu une mention honorable et le prix spécial d’orchestre du Concours de direction Witold Lutosławski à Białystok, en Pologne (2016), le 3e prix et le prix spécial d’orchestre du Concours international de direction Felix Mendelssohn à Thessalonique (2016) et elle a fait partie des huit demi-finalistes du 1er Concours international de direction de Hong Kong en 2018. En 2016, Marta a reçu le titre de «personnalité polonaise exceptionnelle en Autriche» pour ses efforts de popularisation de la culture et de la musique polonaise hors des frontières. Elle a également été nommée Associate Fellow de 2017 à 2019 par la Taki Alsop Conducting Fellowship créée par Marin Alsop.

Cette saison 2022-2023, elle dirigera à Nancy une nouvelle production très attendue de Manru de Paderewski et La Traviata de Verdi, ainsi que de nombreux concerts symphoniques avec l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine à la Salle Poirel.

Et aussi

Cookies

En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus