BILLETTERIE
Opéra National de Lorraine

Notre directeur musical


Rani Calderon

Directeur musical de l’Opéra national de Lorraine, Rani Calderon est né en Israël, où il a étudié le piano avec Pnina Salzman, la théorie musicale avec Yitzhak Sadai et la direction d’orchestre avec Shalom Ronli-Riklis, Noam Sheriff et Mendi Ridant aux Rubin Academies of Music à Tel Aviv et Jérusalem. Il a aussi étudié avec Bruno Rigacci à Florence, Janine Reiss à Paris, Richard Trimborn et Rita Loving à Munich et Tom Christoff à Dresde.

Rani Calderon a débuté sa carrière de chef d’orchestre avec Suor Angelica de Puccini au Teatro Mancinelli à Orvieto. Il a remporté à 23 ans le premier prix à l’atelier d’opéra « Spazio Musica » et fut ensuite réinvité à Orvieto pour diriger Il Tabarro et Madama Butterfly.


En 2005, il est engagé pour remplacer au pied levé le chef d’orchestre italien Carlo Rizzi pour Il Viaggio a Reims de Rossini au Théâtre de la Monnaie à Bruxelles. Il a acquis une reconnaissance immédiate et a été par la suite invité à diriger le concert de gala à l’occasion de la fête nationale de la Belgique en présence de la famille royale. Rani Calderon a été nommé comme Chef principal au Théâtre municipal de Santiago du Chili (2009-2012), où il a dirigé Tannhäuser, Elektra, L’Italienne à Alger, Macbeth, Ariadne auf Naxos, Aïda et Lucrezia Borgia.


Par ailleurs, Rani Calderon a dirigé, entre autres, Macbeth de Verdi avec l’Orchestre de la radio de Bucarest, L’Elisir d’amore à Graz en Autriche, Don Giovanni au Volksoper de Vienne, La Flûte enchantée, Rigoletto, Turandot et une nouvelle production de Il Trittico au New Israeli Opera à Tel Aviv, La Gioconda et La Vie parisienne à l’Opéra Royal de Wallonie à Liège, Rigoletto à l’Opéra de Massy, Les Noces de Figaro à Minorque (Espagne), Orphée et Eurydice de Gluck, I Pagliacci de Leoncavallo, Gianni Schicchi (avec Leo Nucci), Don Giovanni et Un Bal Masqué au Théâtre municipal de Santiago du Chili, La Sonnambula à l’Opéra des Flandres et la première mondiale de la version contemporaine de Semiramide de Meyerbeer au Festival della Valle d’Itria à Martina Franca (Italie), enregistrée par Dynamic.


Comme chef d’orchestre symphonique, il jouit d’un répertoire vaste et éclectique allant des premières œuvres classiques au répertoire du XXe siècle. Rani Calderon s’est produit avec le Sofia Philharmonic, le Rishon Le-Zion Symphony, le Ra-anana Symphonette, l’Ashdod Chamber Orchestra, l’Orquesta Sinfonica Principado de Asturias, l’Orchestre Colonne et l’Orchestre national de Montpellier. Il a aussi été pianiste soliste dans de nombreux récitals en Israël, jouant entre autres des pièces telles que les 32 sonates de Beethoven, l’ensemble des Etudes et Préludes de Chopin, et des pièces de Schubert, Schumann et Brahms. Il a souvent dirigé des concerts depuis son piano.
Rani Calderon a récemment dirigé Andrea Chénier à l’Opéra de Montecarlo, Faust de Gounod à Bilbao et Dresde, Euryanthe et Oberon au Théâtre du Capitole de Toulouse, Aïda et Eugene Onegin au Théâtre Municipal d’Avignon, Simon Boccanegra à l’Opéra national du Rhin, Le Vaisseau fantôme à Varsovie, Il Trittico au Theater an der Wien, Semiramide à Copenhague, une série de concerts à Sofia, Bari, Milan (Teatro dal Verme) et Santiago du Chili, Rigoletto à Dresde, le Gala Aids à Berlin et Bonn, Ariadne auf Naxos et Don Giovanni à Toulon, la Symphonie n°2 de Mahler à Santiago du Chili, La Bohème à Dresde, Carmen à Kiel, Un Bal Masqué à Toulon, Il Tabarro et The Royal Palace à l’Opéra de Montpellier et a réalisé une série de concerts symphoniques à Tel Aviv, Jérusalem, Bloomington et Vienne.


A Nancy, Rani Calderon a dirigé Turandot au cours de la saison 2013-2014. Plébiscité par les musiciens, il est engagé comme premier chef invité de la saison 2014-2015 au cours de laquelle il a dirigé trois concerts symphoniques ainsi que Nabucco de Verdi, puis Aleko et Francesca da Rimini de Rachmaninov. En 2015, il est nommé directeur musical de l’Opéra national de Lorraine et a dirigé sur la saison 2015-2016 deux productions lyriques (Orphée et Eurydice de Gluck et Les Pêcheurs de perles de Bizet) ainsi que quatre des huit concerts symphoniques de l’Orchestre. En 2016-2017, il a dirigé deux opéras (Le Coq d'or de Rimski-Korsakov et Ariadne auf Naxos de Strauss) et quatre concerts symphoniques de l'Orchestre.


Cette saison, il dirigera deux productions (Don Giovanni de Mozart et Un Bal masqué de Verdi) et encore quatre concerts symphoniques de l’Orchestre. Il dirigera également le concert exceptionnel avec Ludovic Tézier.